<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=157568251604410&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Faire un benchmark d’Inbound Marketing en utilisant la méthode SMART

Lorsque vous démarrez une stratégie d’Inbound Marketing, il est important de savoir où vous en êtes vis-à-vis de vos concurrents. Pour cela, on fait un benchmark, c’est-à-dire un banc d’essai.

Il ne s’agit pas, bien entendu, de copier ce que font les autres, mais plutôt d’apprendre les meilleures pratiques.

Ce benchmark n’est d’ailleurs pas réalisé uniquement sur les concurrents directs, mais s’intéresse aussi aux sites des entreprises des secteurs comparables.

Voyons comment le mettre en place grâce à la méthode SMART

New Call-to-action 

Identifiez, naviguez, apprenez

Pour réaliser ce benchmark, il est nécessaire de faire preuve d’un minimum de méthodologie.

Dans ce cas, nous utiliserons la méthode SMART. Ce nom est un moyen mémotechnique pour se rappeler des caractéristiques que devra avoir ce benchmark.

Spécifique (en anglais : Specific) : La spécification du benchmark doit être clairement établie. En d’autres termes, votre benchmark ne concernera que vous, votre site et votre contexte.

Mesurable (en anglais : Measurable) : Un benchmark de ce type doit être mesurable. Les indicateurs chiffrés devront être incontestables et reconnus objectivement.

Dans le cas d’un benchmark de sites dans une démarche d’Inbound Marketing, il s’agira par exemple de lister la fréquence de publication d’articles de blogs par semaine, le nombre de fans sur un réseau social ou encore le nombre de pages indexées.

Acceptable (en anglais: Acceptable) : L’objectif de votre benchmark doit pouvoir être atteint. Il doit être réalisable et être réajusté si le contexte change.

Réaliste ou Pertinent (anglais : Relevant) : Votre benchmark Inbound Marketing doit être directement lié à votre activité.

Temporellement défini (anglais : Time-bound) : La réalisation du benchmark doit être inscrite dans le temps, avec une date de fin et éventuellement des points intermédiaires.

Comparaison EST raison

Le benchmark est un travail collectif

Un benchmark ? Un travail collectif au service de différents objectifs

Une fois les bases méthodologiques établies, voici les questions qu’il faudra vous poser pour réaliser ce benchmark :

  • Quelle est la stratégie de contenu des concurrents et celle des autres entreprises du secteur ?
  • Quelle est la stratégie de communication de nos concurrents ? Fonctionne-t-elle ?
  • Que disent nos concurrents, les blogueurs et les utilisateurs des réseaux sociaux sur les thématiques qui intéressent notre entreprise ?
  • Quels sont nos résultats et comment se situent-ils par rapport aux concurrents ?

Le résultat de ce benchmark vous fournira de précieuses informations pour définir votre propre stratégie.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc sur la visibilité sur Internet.

Call-to-action ebook visibilité Internet

Topics: Inbound Marketing, Benchmark, Méthodologie