[fa icon="calendar"] 3 juil. 2016 / by Sarah Mouton

Sarah Mouton

  • Linkedin

Si, dans une démarche de Content Marketing,  le contenu de qualité est défini de façon relativement précise par Google, chacun a une idée particulière et hautement subjective de ce qui fait un bon contenu.

Dès lors comment répondre à cette question : "Comment faire du contenu de qualité, à la fois pour les moteurs de recherche et pour l’utilisateur ?".

Voici quelques éléments de réponse :

Qu'est ce que du contenu de qualité ?

Quelle longueur doit avoir un contenu de qualité ?

Les experts en SEO sont rarement d’accord sur la définition du contenu de qualité. Leurs avis divergent aussi sur la longueur idéale d’un texte : de 200 mots, cela peut aller à 2 000 mots. Mais comme chacun sait, plus de contenu ne signifie pas forcément meilleur contenu.

Pour estimer la longueur idéale de vos textes, réfléchissez tout d'abord à votre lecteur-cible, en l'occurrence, votre buyer persona

Si vous avez bien défini ses préférences de lecture, vous devriez être en mesure de déterminer s'il préfère des formats courts ou des formats longs.

Adaptez la longueur de vos contenus à vos Buyer Personas

Du point de vue de Google, il faut également que votre contenu plaise à vos lecteurs.

Il pénalisera les pages sur lesquelles vos visiteurs font du pogosticking, c'est-à-dire s'ils reviennent sur la page de resultats de recherche (SERP) avec le bouton retour de leur navigateur, faute d'avoir trouvé le contenu intéressant.

A l'inverse, il favorisera les pages dans lesquelles les visiteurs approfondissent leur recherche, en particulier grâce aux liens internes. Enfin, vous aurez un meilleur référencement si votre contenu est largement partagé. 

 

Comment évaluer la pertinence d'un contenu de qualité ?

La notion de « pertinence » pour du contenu peut apparaître floue. Toute la difficulté avec ce concept est qu’un contenu "de mauvaise qualité" peut tout aussi bien se révèler pertinent.

Alors comment s’y retrouver et existe t’il vraiment un contenu de qualité infaillible ?

Les instructions de Google Webmaster

Google donne des consignes aux Webmasters sur ce point mais celles-ci contiennent davantage d’avertissements sur le contenu de mauvaise qualité que d’indications sur ce qui fait du bon contenu.

En lisant les recommandations de Google, il apparaît évident que bon nombre de sites Internet respectent les règles. Mais proposent-il pour autant du contenu de qualité ? Comment départager les sites lorsqu’aucun d'entre eux ne commet d’erreur ?

Quelques principes de base à respecter

  • Ne pas induire en erreur ses lecteurs
  • Eviter d’utiliser des subterfuges pour améliorer votre ranking. Un bon moyen de savoir si vous ne faites pas fausse route est de vous demander si ce que vous faites aide vos utilisateurs et si votre site serait similaire si les moteurs de recherche n’existaient pas;
  • Refléchir à ce que rend son site internet unique : comment se démarque-t-il de la concurrence ? Y-a-t'il un ton qui plaît particulièrement ?

Marquez votre contenu de votre empreinte

Les instructions spécifiques de Google

Pour ne pas être pénalisé par Google, évitez le plus possible les techniques suivantes :

  • Contenu généré automatiquement : ce contenu n’a aucun sens pour le lecteur. Ce sont des phrases posées ensemble de façon aléatoire;
  • Linkbuilding artificiel : ce sont des liens insérés dans le texte sans cohérence avec celui-ci;
  • Création de pages avec peu ou pas du tout de contenu original;
  • Cloaking : En présentant aux internautes du contenu différent de celui destiné aux moteurs de recherche, vous risquez fort d'être pénalisé.
  • Redirections qui ne mènent pas à la bonne page;
  • Texte ou liens cachés;
  • Contenu volé sur d’autres sites;
  • Participation à un programme d’affiliation sans apport de valeur supplémentaire;
  • Mauvais usage de mots-clés:
  • Création de pages qui permettent l’installation de virus ou trojans.

Sur les pages de la Google Webmaster Academy, vous pourrez en savoir davantage sur la création du contenu de qualité du point de vue SEO (même si l’attention est toujours plus portée sur les mauvaises pratiques).

Pour plus d'efficacité, faites la chasse :

  • aux liens morts
  • à l’information erronée,
  • aux erreurs de grammaire et d’orthographe,
  • à l’usage abusif de publicités.

L’algorithme Panda de Google a pour but de mesurer la qualité d’un site. Il utilise des nombreux signaux pour déterminer la valeur d’un site mais peu d’informations ont été données pour nous renseigner sur les signaux positifs utilisés.

Call-to-action ebook visibilité Internet

Le système de notation de qualité par Google

Il existe un document de 146 pages sur les indicateurs qui montrent qu’un contenu est de bonne ou de mauvaise qualité.

La définition qui est donnée dans ce document repose sur 3 principes :

  • Expertise
  • Autorité
  • Fiabilité

En anglais, on désigne ce système d'évaluation sous l'acronyme EAT pour Expertise, Authoritativeness et Trustworthiness. "Eat" veut également dire "manger", pour indiquer qu'en suivant ces principes, on rend le texte plus consommable et plus digeste pour l'internaute.

Proposez à vos lecteurs du contenu facile à manger

 

Un site doit également fournir les informations nécessaires sur les personnes responsables ou le service clientèle (dans le cas du e-commerce).

Quel message, quel but pour votre contenu ?

Google n’aime pas lorsque l’objet du site est impossible à déterminer. On parle d’un site désordonné où le contenu est si mauvais qu’il est impossible à comprendre pour un humain. Mais il s’agit tout autant du contenu utilisant du jargon et des concepts vagues ne permettant pas d’affirmer qu’elles sont les services offerts par l’entreprise à l’origine du site.

Les différentes fonctions possibles d’un site sont les suivantes :

  • Partager de l’information sur un sujet
  • Partager des informations personnelles
  • Partager des images, des vidéos ou toutes autres formes de contenu
  • Exprimer une opinion ou un point de vue
  • Divertir
  • Vendre des produits ou des services
  • Permettre les utilisateurs à poser des questions auxquelles d’autres internautes répondront
  • Permettre aux utilisateurs de partager des fichiers ou de télécharger des logiciels.

Pour déterminer la qualité d’un site, il faut que l’intention de recherche effectuée par un internaute soit satisfaite par le contenu proposé sur le site trouvé.

Call-to-action ebook 24 astuces

En identifiant tous les sujets possibles de votre industrie et en nommant tous les mots-clés correspondants, vous pouvez réussir à couvrir la variété des questions posées sur les moteurs de recherche par vos Buyer Personas.

Répondez à chacune de ces questions en profondeur et votre référencement sera durablement amélioré. Apporter de l’information utile à un internaute vous aidera à enrichir votre contenu.

 

Et vous, quelle est votre approche pour déterminer ce qui fait le contenu de qualité ?

 

Topics: SEO, Content marketing, Evergreen, Contenu de qualité